L’allocation de reconnaissance

L’instruction des dossiers de reconnaissance revient aux Services départementaux de l’Office national des Anciens Combattants (ONAC). Les dossiers des intéressés domiciliés dans un autre Etat membre de l’Union européenne sont à la charge du service départemental de Paris.

Lire la suite