La pêche est connue pour détendre celui qui la pratique. Aller pêcher relève pour certains d’un art ou d’un privilège. Le fait de pêcher signifie qu’on va à la rencontre de la nature et de grands espaces ouverts. Et la pêche requiert de la patience et parfois de la chance. Il arrive que les adeptes reviennent de leurs expéditions en disant que la pêche n’était pas bonne ou que le poisson n’a pas mordu. Il est vrai que ramener le poisson dans ses filets ou au bout de sa ligne est une véritable satisfaction, mais ce n’est pas le seul plaisir que procure cette activité. Partir seul ou accompagné, cela annonce une journée ou un après-midi loin des tracas, loin des soucis car le pêcheur reste toujours concentré et alerte dans sa quête. D’ailleurs, le calme est de rigueur pour ne pas faire fuir le poisson.

Il existe pourtant des règles à suivre en ce qui concerne ce domaine : pour la pratiquer, il y a des saisons à respecter. Par exemple, la pêche à la truite en première catégorie est ouverte du deuxième samedi de mars au troisième dimanche de septembre pour cette année 2010. En outre, plusieurs techniques de pêche existent : la pêche au coup, la pêche à l’anglaise, la pêche à la mouche, la pêche au toc, la pêche à roder, la pêche en surfcasting et la pêche à la bombette.