audi

3 personnes sur 4 souffrant de déficience auditive attendent une année après s’être fait diagnostiqué avant de suivre un traitement et 4 personnes malentendantes sur 10 mettent cinq ans avant de s’appareiller. En effet, beaucoup de personnes  touchées par cette maladie n’ont pas le courage de passer le cap de l’appareillage. Il existe plusieurs types d’appareils auditifs qui sont programmés et ajustés en fonction de la perte auditive. Auparavant analogiques, il existe aussi dorénavant des appareils auditifs numériques qui permettent une meilleure transmission des sons. Au début, ils sont réglés  par l’audioprothésiste et ensuite le réglage se fait automatiquement. 

 

Contrairement à ce que l’on croit, les appareils auditifs ne sont pas tous externes, il en existe en formes variées : l’intra-conduit, le mini intra-conduit et l’intra-conque. Les appareils auditifs sont remboursables s’ils sont prescrits par un médecin et s’ils sont inscrits dans la liste des produits  et prestations remboursables par la sécurité sociale. Pour les moins de 20 ans, le remboursement s’élève à 65% du montant de la prothèse figurant dans cette liste des produits. Pour les plus de 20 ans, les 65% sont calculés sur la base d’un tarif forfaitaire de 199,71euro soit estimé à 129,80euros.