sport-seniior

A partir de 60 ans, l’activité physique est possible et même efficace.

En effet, la reprise de l’activité physique chez les seniors peut les aider à conserver l’autonomie des déplacements à partir d’un certain âge surtout pour ceux qui ont choisi de rester chez eux jusqu’à un âge plus avancé. L’insuffisance de musculation chez les seniors  contribue à faire évoluer les fibres musculaires rapidement et c’est cette évolution qui cause la perte de l’autonomie. Les fibres musculaires  se classent en fibres 1 et en fibres 2B et diminuent avec l’âge, elles sont essentielles surtout pour se relever du fauteuil. Cette difficulté à se relever du fauteuil est un cas que l’on peut constater chez tous les seniors  en général : ils se redressent torse en avant et fesses en arrière, soit tous ce qui peut générer le mal au dos et la fatigue. Ce geste est le signe d’une insuffisance de musculation et d’une déficience de la force musculaire des membres inférieures dont dépend d’ailleurs l’autonomie de déplacement. La pratique de sport permanent  avec l’aide d’un coach sportif et de séances de Kinésithérapie peuvent renforcer les fibres 2B et guérir cette défaillance.