chirurgie
A partir de la quarantaine, les problèmes de visions commencent à se manifester sans aucune exception. Que ce soit pour ceux qui jusqu’alors n’avaient jamais eu de problème de visions et qui ne portaient donc encore jamais de lunettes ou pour ceux qui étaient déjà et font encore l’objet d’une correction, la baisse de vision de près est inévitable !

 

Ce problème est causé par le vieillissement du cristallin. Après la période initiale qui prendra à peu près deux à trois ans, période où les personnes seront obligées d’éloigner les objets pour pouvoir les voir clairs et nets, la population globale sera obligée de porter une correction soit en vision de près uniquement, soit en vision de  prêt et de loin. Jusqu’ici les seules solutions adaptées et trouvées par les spécialistes concerne d’une part la correction en vision de loin et de près par verres progressifs et d’autre part la monovision qui consiste à corriger un œil en vision de loin et l’autre en vision de près.

La Chirurgie multifocale de la presbytie, dernière trouvaille dans le domaine des troubles visuels, permet la vision de loin mais aussi de près de chaque œil. Les solutions proposées revêtent  des procédures laser et des implants multifocaux.