chute

A partir d’un certain âge, vers 65 ans et plus, les seniors sont sujets à des chutes fréquentes. Le cas peut se présenter une fois par an et notamment lorsqu’ils sont seuls et sans surveillance.

Il est primordial, à cet effet, que les seniors sachent que même en cas de chute, ils peuvent encore se redresser sans l’aide d’une tierce personne : allongée sur le ventre, il leur suffit de regrouper les genoux sous l’abdomen. . Bien qu’elles semblent habituelles, elles ne sont pas à négligées pour leurs effets secondaires souvent fatales à savoir: fractures des hanches…et syndrome de post chute. Ce syndrome est constaté chez les seniors qui sont restés allongés pendants plus de trois heures sans secours. Ses conséquences sont graves car le sujet aura par la suite des problèmes voir même une impossibilité à se tenir debout puisque le syndrome provoque un blocage des automatismes  posturaux. D’ailleurs, ces secondaires sont visibles: le sujet se tient debout en penchant le tronc en avant et en fléchissant les genoux ou en se jetant le tronc en arrière, il marche à petit pas sans déroulement du pied et fait preuve d’un grand désarroi. Dans ce cas, le sujet doit être pris en charge rapidement per un kinésithérapeute.