Pour les petits-enfants, les grands-parents sont une source sûre de réconfort et de gâteries. Pour les petits bobos, les petits maux de cœur, se confier ou aller se réfugier chez les grands-parents est presque une habitude car ils ont pour la plupart, une oreille attentive, une expérience de la vie et la tendresse nécessaire pour soigner d’un câlin, un chagrin.
Pour le papi et la mamie, le plus dur est de limiter les petits cadeaux car s’ils s’écoutaient, ils se laisseraient aller à faire des achats compulsifs pour leurs petits garnements et feraient des cadeaux à tout bout de champ.

Pourtant, avec le temps, les cadeaux ne sont plus de leur âge, se cassent, se perdent, et ne plaisent pas toujours ou leur lassent. Une chose est pourtant possible et est une décision raisonnable et constructive : épargner pour eux. En effet, la vie est pleine de surprise et ils auront peut-être un jour besoin de ce capital que vous aurez eu le temps et la bonne idée de leur réserver. Le moment voulu, ils pourront toucher le capital épargné et souscrit à leur nom et en jouir pour financer des projets personnels qui leur tiennent à cœur.
Pour réaliser ces épargnes, consulter différentes banques pour comparer les différents taux serait judicieux. Il faut savoir que pour les épargnes, ces dernières proposent des livrets bancaires qui sont à ouvrir au nom de l’enfant et qui seront ensuite alimentés.